AccueilNos produits

Le Dienergol

Produit à partir d'huiles végétales usagées


Le biocarburant de 2ème génération*, DIENERGOL est produit à partir d’huiles végétales usagées, qui sont dans un premier temps préparées, homogénéisées et filtrées puis transformées dans un deuxième temps par un procédé de trans-estérification en esters méthyliques d’acides gras (EMAG, FAME en anglais).
L’ajout d’additif peut ensuite permettre d’adapter notre produit aux conditions de température.

 
*Les Biocarburants de deuxième génération sont principalement produit à partir d'huiles végétales usagées ou de la partie non comestible des végétaux. Contrairement aux biocarburants de première génération, ils ne concurrencent pas l'utilisation alimentaire des matières premières.
 

Les principaux avantages de notre biocarburant Dienergol


  • Pas d’ajustements nécessaires sur tous les véhicules à moteur diesel pour un taux d’incorporation inférieur à 7% - comme préconisé par les normes européennes et suisse EN 14078, EN 14214 et SN EN 590 - A noter que certains moteurs sont maintenant développés pour fonctionner avec du biocarburant pur (se référer aux constructeurs),

  • Utilisable avec tous les moteurs diesel, y compris les EURO 6,

  • Miscible en toutes proportions avec le diesel ou le mazout,

  • Une qualité constante et suivie (certifications ISO 9001 et 14001 en cours et contrôles constants en interne et par un laboratoire agréé) qui permet le respect total des normes EN 14214 et SN EN 590.

En outre, notre biocarburant DIENERGOL possède certains atouts par rapport au diesel et mazout non renouvelables :


Un meilleur pouvoir
de lubrification,

moindre usure du moteur


Un indice de cétane
plus élevé

meilleure inflammation en
chambre de combustion


Une meilleure
combustion

moindre production de
poussières


Un point
Eclair élevé

Stockage sans risque

Conseils d'utilisation


  • Certains constructeurs ne garantissent plus leurs moteurs au-delà des 7%,

  • L’utilisation et le stockage du biocarburant pur peut devenir problématique par grand froid – mais le mélange avec du diesel et l’ajout d’additifs spécifiques permettent de limiter les problèmes,

  • Le stockage prolongé sans additifs n’est pas recommandé – le biocarburant est un produit « vivant » qui peut se dégrader au bout de 9 à 12 mois,

  • Il est préférable de nettoyer les citernes avant de passer au biocarburant, sinon le biocarburant va remettre les impuretés en suspension au risque de boucher les filtres. Il est préférable de les nettoyer plus fréquemment, tous les 7 ans en cas de biocarburant pur.

La gamme de produit


Biodiesel DiEnergol


5/7/10/100%
et x % d'additif bio

En savoir Plus

BioMazout DiEnergol


5/7/10%
d'additif bio

En savoir Plus